Toulouse université club KARATE : site officiel du club de karaté de TOULOUSE - clubeo

Les termes japonais utilisés en Karaté

Principaux termes japonais utilisés en Karaté-do

 

Main et poing

 

Nakadate (ou Nakadaka) ippon ken : poing fermé, majeur proéminent / poing à une phalange (ippon = un)

Shuto : sabre de main, tranchant de la main

Haito : sabre de pouce, tranchant de la main côté pouce

Tetsui : coup de poing " marteau " (tsui = marteau ; te = main)

Haishu : dos de la main

Teisho : base de la paume, parade de la paume

Yonhon nukite : pique de main avec quatre doigts (Yon = quatre)

Koken : poignet plié

Kaishu (ou Kaisho) : main ouverte

Kento : racine des phalanges de la main, tête du poing

Seiken : poing fermé, phalanges alignées (sei = accomplissement, correct ; ken = poing)

Ippon ken : poing à une phalange avec un doigt avancé (ippon = un ; ken = poing)

Ri ken : revers du poing

Hiraken : main ouverte, phalanges repliées et paume en avant / deuxième phalange pliée

Kumade : patte d'ours (ou Kumate)

Koko : gueule de tigre

Keito : crête de coq, base du pouce

Nihon nukite : pique de main avec deux doigts (nihon = double)

 

 

Bras

Ude : avant-bras / bras

Empi : coude (ou Hiji)

Wan : avant-bras

Haiwan : dessus de l'avant-bras

Ryowan : les deux avant-bras (ryo = double)

 

 

 

Membres inférieurs

 

Koshi : balle du pied ou (yubi no tskene) maintien des orteils

Hiza : le genou (ou Hitsui) :

Ashi : pied, jambe

Ashi kubi : cheville

Sokuto : sabre de pied, tranchant du pied

Kakato : talon

Haisoku : dessus de pied

 

 

Autres parties du corps

 

Hara : ventre, centre vital, centre de gravité

Koshi : zone des reins, tour de hanches (ou goshi)

Kubi : cou

 

 

Niveaux et directions

 

Gedan : bas

Chudan : moyen

Jodan : haut

Hidari : gauche

Migi : droite

Omote : de face, normal, par opposition à dos, visible, caché

Ura : de revers, opposé, retourné

Kizami : avant

Ushiro : arrière

 

 

Compter en japonais

 

Ichi : 1

Ni : 2

San :3

Shi : 4

Go : 5

Roku : 6

Sichi : 7

Hachi : 8

Kyu : 9

Ju : 10

Ju ichi : 11, etc

Niju   : 20

Sanju  : 30

Yonju : 40 

Goju : 50

Rokuju : 60

Nanaju : 70

Hachiju : 80 

Kuju  : 90

Kyaku ou Hyaku : 100

Sen : 1000

Man : 10 000

 

 

Consignes

 

Seiza : " asseyez-vous en seiza ! "

Mokuso : méditation

Rei : " saluez ! ", salut, respect

Kiritsu : " levez-vous ! ", se lever, se tenir debout

Ritsu rei : salut debout

 

Kamae : garde

Yoi : " préparez-vous ! ", prêts, attention !

Hajime ! : " commencez ! "

Kaite ou Mawatte : tournez

Naore : reveniren res tant concentré, tout en se préparant à toute nouvelle consigne

Yassme : décontractez-vous, " repos ! ", retournez à votre place initiale

 

 

 

Vocabulaire de base

 

Mu : le vide

Shin : esprit

Kaï : groupe, association

Ai : contraction du verbe " awasenu ou awasu " qui signifie " réunir, concentrer ", unir (kiai) Unir le Ki

Kara : vide / forme

Te : main

Karaté : mains vides

Do : voie; voie spirituelle

Dojo : salle où l’on étudie la Voie

Karaté-do : litt. " voie de la main vide "

Ki : énergie universelle/vitale, esprit, volonté, souffle (mot très présent dans la langue japonaise et chinoise, difficile à traduire)

Kiai : cri provenant du bas abdomen, indique la plus grande concentration psychologique du corps, tension intérieure ; cri ; littéralement : unifier le ki, harmoniser le ki.

Kimé : esprit de décision/pénétration finale / le ki final

Mokuso : méditation en silence

Kata : forme ; ensemble de mouvements codifiés, modèle, moule, forme

Irimi : entrer dans l'attaque ; art de l'anticipation

Sen no sen : initiative sur initiative : on attaque dès que l'adversaire décide d'attaquer, anticiper

Midare : mêlée, au sens littéral : chaos

Zanshin : l'esprit vigilant, l'esprit qui reste, demeure

Keiko (ou Geiko) : pratique au sens à la fois physique et spirituel

Kumi : rencontre

Kumite : assaut, combat ( rencontre des mains )

Tori : celui qui attaque ; Tori : celui qui défend

Jitsu (ou jutsu) : technique

Hon : fondamental, base ; Kihon : travail fondamental

Sensei : professeur

Shihan : maître (maître, chef d'une école ou d'un groupe, professeur)

Za : s'asseoir

Zazen : la méditation, Zen en Lotus, s'asseoir en position du lotus

 

Bu : guerrier, combat

Budo : voie du guerrier, voie des arts martiaux

Budoka : pratiquant d'un art martial japonais

Bushi : guerrier, samouraï

Bushido : code d'honneur des samouraïs /la voie du guerrier

 

Gorei : communication sensei/élève, ordre

Nage : projeter

Jiyu : souplesse

Ma : distance de combat, espace temps

Tai : corps, substance

 

Ryu : école, style, méthode

Bo : bâton long (1m80)

Jo : bâton

Boken : sabre de bois (1m05) pour l'entraînement

Katana : sabre

Shinaï : sabre de bambou utilisé en kendo

Dori : prendre, saisir (ex. Bo dori : saisir le bâton)

 

 

Quelques principes élémentaires de japonais

 

La transcription des mots japonais est fréquemment celle du “système Hepburn”

Les 5 voyelles sont :

A, comme le “a” français

I comme le “i” français

U comme le “ou” français

E comme le “é” français

O comme le “o” français

 

Les consonnes :

G, comme “gué”

TS, comme “tsigane”

CH, se prononce “tch”, comme dans “tchèque”

H, toujours aspiré.

J, proche du “dj”

N, comme en français, plus nasal

R, intermédiaire entre “r” et “l” (il n’y a pas de distinction en japonais : le l n’existe pas)

S, comme en français, se prononce toujours

W, comme en anglais

Y comme en anglais

 

Attention, la consonne N peut constituer une syllabe à elle seule : “ka-n-ta-n”

Deux voyelles successives forment deux syllabes : sensei se prononce en quatre syllabes : se-n-se-i. Idem pour samouraï : “sa-mu-ra-i”

Par ailleurs, certains mots peuvent être transcrits selon des principes différents. D’autres changent de consonne selon ce qui précède :

Keri” (coup de pied) devient “Geri” dans Mae geri ou Yoko geri

Idem pour “Kamae” (garde) et “Gamae”

Tsuki” (attaque directe) devient “Zuki” dans “Oï zuki”

Il va de soi qu’il ne s’agit là que de principes extrêmement simplifiés.

 

 

Techniques de défense (Uke = défense)

 

Gedan barai : défense basse par un mouvement de balayage avec le bras (gedan = niveau bas ; barai = balayage, balayer)

Jodan age uke : Défense haute, par un mouvement remontant avec le bras. Kata : Heian shodan

Soto uke (ou Soto ude uke) : Défense avec le bras dans un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur. Kata : Bassai dai

Uchi uke (ou Uchi ude uke) : Défense avec le bras dans un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur. Kata : Heian nidan

Shuto uke : Défense avec le tranchant de la main

Chudan shuto uke : défense de niveau moyen. Kata : Heian shodan

Jodan shuto age uke : parade du tranchant de la main, en remontant. Kata : Heian yodan

Osae uke : Défense par pression ou immobilisation avec la main. Kata : Heian nidan

Haishu uke : Défense avec le dos de la main. Kata : Heian godan

Teisho uke : Défense avec la paume. Kata : Jion

Juji uke (ou Kosa uke) : Défense double avec les deux bras croisés. Kata : Heian yodan

Kakiwake uke : Défense double en écartant. Kata : Heian yodan

Morote uke : Défense double, bras arrière en protection (moro = double ; te = main)

Sukui uke : Défense en puisant (sukui = puiser). Kata : Bassai dai

Nagashi uke : Défense brossée en accompagnant l’attaque avec la main ou le bras. Kata : Tekki shodan

Otoshi uke : Défense en frappant avec l’avant bras vers le bas. Kata : Jion

Koken uke : Défense avec le poignet

Heiko uke : Défense double avec les deux bras parallèles (heiko = parallèle)

 

 

Attaques en coup de poing direct

 

Choku zuki : coup de poing fondamental, coup de point direct suivant une ligne droite (choku = direct)

Hikite : Le poing qui ne frappe pas revient à la hanche (hiki = arrière, reculer, tirer ; te = main ; tirer la main)

Oi zuki : coup de poing direct en avançant d’un pas. C'est un choku-zuki accompagné d'un déplacement en zen-kutsu. On frappe du même côté que le pied qui avance. Le poing est lancé dès le début de l'action et le corps accompagne son mouvement.

Gyaku zuki : Coup de poing avec le bras inverse à la jambe avancée (gyaku = contraire, contre nature, inverse)

Mae te zuki : coup de poing avec le poing avant, du même côté que la jambe avant (mae = de face, devant ; te = main)

Kizami zuki : C'est un Mae te zuki avec une forte rotation des hanches, généralement utilisé lors d'un enchaînement (après Gyaku-zuki par exemple ; application lors d'une saisie du pied sur attaque Mae-geri, ramener le pied vers soi pour se rapprocher de l'adversaire et exécuter en même temps Kizami-zuki du côté du pied saisi).

Tate zuki : Coup de poing avec le poing vertical (tate = vertical)

Ura zuki : coup de poing, paume tournée vers le haut (ura = de revers, opposé, retourné). Kata : Heian godan

Kagi zuki : coup de poing en crochet (kagi = clé, crochet). Kata : Heian godan ; Tekki shodan

Morote zuki : coup de poing double, au même niveau (morote = à deux mains)

Yama zuki : coup de poing double, l’un gedan, l’autre jodan (yama = montagne). Kata : Bassai dai

Age zuki : coup de poing remontant (age = en remontant, lever, montant, haut)

Mawashi zuki : coup de poing circulaire (ou Furi zuki). Le poing décrit une trajectoire courbe pour venir frapper l'adversaire sur le côté, par exemple à la tempe.

 

 

Attaques indirectes à l'aide des membres supérieurs

 

Uraken uchi : attaque circulaire avec le dos du poing (ura = de revers, opposé, retourné ; ken = poing)

Verticalement, de haut en bas : le dos du poing passe près de la tempe opposée, puis s'élève le plus haut possible au-dessus de la tête pour venir frapper l’adversaire à la hauteur du nez. Kata : Heian yodan

Horizontalement, de l’intérieur vers l’extérieur :

Jodan : armer le poing à l'oreille opposée, dos tourné vers l'oreille, puis déplier une rotation du poignet pour frapper la tempe de l'adversaire.

Chudan : le poing est posé verticalement sur le poing faisant Hikite. Kata : Heian nidan

 

Shuto uchi : attaque circulaire avec le tranchant de la main

Horizontalement, de l’intérieur vers l’extérieur (de l’oreille jusqu’au poing de l’adversaire) : Kata : Heian nidan

Verticalement, de haut en bas : monter la main au-dessus de l'épaule jusqu'à ce que le bras soit quasiment tendu, puis abattre le sabre de la main vers le bas, sur le cou ou la nuque de l'adversaire.

Horizontalement de l'extérieur vers l'intérieur : amener le dos de la main au niveau du front puis décrire un arc de cercle pour venir frapper, par exemple, à la gorge de l'adversaire, paume vers le haut. Kata : Heian Yodan

 

Tetsui uchi : attaque circulaire avec la main « en marteau »

Verticalement, de haut en bas : le départ est identique à uraken, mais le "marteau de fer" est tourné vers le bas. Kata : Heian shodan

Horizontalement, de l’intérieur vers l’extérieur : le poing part de la clavicule opposée, puis l'avant-bras se déplie pour venir frapper l'adversaire de profil. Kata : Heian Sandan

 

Empi uchi : attaque avec le coude (ou Hiji uchi)

Mae-empi-uchi (mae = de face, devant) ; Kata : Gankaku

Tate-empi-uchi (tate = vertical) ; Kata : Gankaku

Yoko-empi-uchi : (yoko = côté, latéral)

Ushiro-empi-uchi (ushiro = arrière) ; Kata : Gojiushiho so no ichi

Otoshi-empi-uchi (otoshi = tomber, pousser vers le bas)

 

Haito uchi : attaque avec le tranchant interne de la main (côté pouce ; penser à renter le pouce, à l’appuyer sur la racine du petit doigt) (Kata : Bassai sho)

Verticalement, de haut en bas

Horizontalement, de l’intérieur vers l’extérieur

 

Teisho uchi : attaque avec la paume (Kata : Jion)

 

Haishu uchi